Aller au contenu
Emplois et stagesCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Numéros utiles
  • Info-Santé et Info-Social - 811
  • Pour une urgence - 911
  • Centre antipoison - 1 800 463-5060
  • Protection de la jeunesse - 1 800-463-9188
  • Ligne Aide-Abus-Aînés - 1 888-489-2287 
Abonnez-vous à l'infolettre

Une conférence de presse a eu lieu ce matin à la suite du dépôt du rapport d'enquête de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse sur les services rendus par la DPJ du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Le rapport est sans équivoque, des changements doivent être apportés au système en place, affirme la présidente-directrice générale du CIUSSS, Martine Couture. Aujourd’hui, nous prenons acte du rapport et des recommandations qui nous concernent. Soyons clair : nous travaillons déjà à mettre en place les recommandations du premier rapport. D’ailleurs, certaines recommandations énoncées dans celui d’aujourd’hui ont déjà été instaurées à nos pratiques. »

Dans ce deuxième rapport présenté par la CDPDJ, neuf des 23 recommandations s’adressent à la DPJ. Des mesures ont déjà été appliquées ou sont planifiées pour le deux tiers des recommandations. Les autres seront étudiées avec rigueur et des changements seront apportés dans les délais prescrits.

« Mon équipe et moi prenons cette démarche très au sérieux, assure la directrice de la protection de la jeunesse par intérim, Caroline Gaudreault. Nous ferons en sorte que notre système visant la protection et la sécurité des enfants du Saguenay−Lac-Saint-Jean réponde aux attentes. Le système doit être à la hauteur des enfants qui en ont besoin. Ils sont et seront toujours notre priorité. »


   Cet hyperlien ouvrira un document au format pdf Communiqué de presse complet - 18 septembre.pdf Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre

La conférence de presse est disponible dans son intégralité via le lien suivant :