Aller au contenu

C’est la proportion des jeunes du secondaire ayant subi de la violence lors de leurs relations amoureuses au cours des douze derniers mois précédant l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire (2010-2011).

La violence peut être considérée comme tout comportement ayant pour effet de nuire au développement de l’autre en compromettant son intégrité physique, psychologique ou sexuelle.

La prévalence relativement importante de la violence dans les relations amoureuses chez les jeunes du secondaire est préoccupante. En effet, cette violence peut avoir des conséquences potentiellement multiples et graves pour les victimes, comme par exemple l’adoption de comportements sexuels à risque dont le changement fréquent de partenaire ou les rapports sexuels non protégés, les troubles de comportement, la détérioration de l’estime de soi, les changements dans la performance scolaire, la consommation excessive d’alcool ou de drogues, la dépression ou les tentatives de suicide.

Il est donc important d’agir en amont de ces problèmes, de promouvoir des rapports harmonieux et égalitaires le plus tôt possible dans la vie des jeunes.               

Afin de documenter cette problématique, l’équipe de surveillance de l’état de santé de la population du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean a réalisé un portrait thématique. Il dresse un état de situation général de la violence subie et infligée dans la vie amoureuse des jeunes du secondaire. 

Pour consulter le portrait, rendez-vous dans la section Documentation du site Internet du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean : http://santesaglac.com/documentation/category/74-jeunes-du-secondaire?download=738:la-violence-dans-les-relations-amoureuses-chez-les-jeunes-du-secondaire-au-saguenay-lac-saint-jean Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre


Cet hyperlien ouvrira un document au format pdf Consulter le document Santé en chiffres en format PDFCet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre