Aller au contenu
Emplois et stagesCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre
Numéros utiles
  • Info-Santé et Info-Social - 811
  • Pour une urgence - 911
  • Centre antipoison - 1 800 463-5060
  • Protection de la jeunesse - 1 800-463-9188
  • Ligne Aide-Abus-Aînés - 1 888-489-2287 
Abonnez-vous à l'infolettre

 

Tous les hyperliens de cette page s'ouvriront dans une nouvelle fenêtre.


Depuis 1950, le virus Zika est observé en Afrique et en Asie de manière sporadique. En 2007, il a été responsable d’une épidémie dans le sud-ouest de l’océan pacifique. Le virus a été identifié, pour la première fois en 2015, en Amérique du Sud et en Amérique centrale. Les autorités sanitaires de la Floride, en 2016, ont annoncé la probabilité d’une transmission locale du virusdans un secteur de Miami (Wynwood).

L’acquisition du virus Zika se fait le plus souvent par la piqûre d’un moustique infecté (Aedes aegypti et A. albopictus). Ce moustique est très répandu dans le monde, mais les conditions climatiques au Canada ne sont pas propices à son développement.

La période d'incubation du virus Zika est de 3 à 12 jours. La majorité des personnes infectées par ce virus (75-80 %) ne présentent aucun symptôme cependant lorsqu’ils sont présents, ils sont généralement bénins et durent entre 2 à 7 jours.

  • Les principaux symptômes sont les suivants :
  • fièvre peu élevée (38,5 °C ou moins);
  • douleurs musculaires ou articulaires avec possibilité de gonflement des articulations des mains et des pieds;
  • yeux rouges;
  • rougeurs sur la peau avec des petites éruptions sur le visage et sur le corps;
  • faiblesse physique, manque d'énergie et maux de tête.

Dans de rares cas, le virus Zika cause des maladies plus graves, telles que le syndrome de Guillain-Barré (complication neurologique) et des anomalies congénitales (ex. : microcéphalie) chez l’enfant à naître de mères infectées par le virus pendant leur grossesse.

Il est recommandé pour les Québécois voyageant dans des pays où le virus et les moustiques vecteurs sont présents à faire preuve de vigilance. Les femmes enceintes, tout comme les femmes qui souhaitent devenir enceintes, et qui prévoient voyager dans les régions à risque sont invitées à en discuter avec un professionnel de la santé.

En savoir plus sur le virus Zika


Vous êtes un professionnel de la santé